Vous êtes ici

Après le sommet de Nairobi, UNFPA RCA forme 25 jeunes femmes et filles en informatique

Pour accélérer les engagements pris par le Gouvernement au sommet de Nairobi, le Fond des Nations Unies sur la Population(UNFPA) organise une formation sur l’initiation à l’informatique à l’intention de 25 femmes et filles Centrafricaines. Cette formation est une première étape dans la mise en œuvre du projet conjoint (UNFPA, ONU-Femmes et Orange Centrafrique) sur l’autonomisation, l’inclusion digitale et l’engagement dans la consolidation de la paix.

Officiellement lancé ce samedi 17 avril 2021 à l’Alliance Française de Bangui, cette formation, qui va durer sur la période d'un mois, s’inscrit dans le cadre de la journée internationale de la femme, célébrée le 08 mars de chaque année, et vise à promouvoir l’autonomisation des femmes et filles Centrafricaines.

L’inclusion digitale (alphabétisation numérique) des femmes et des filles à travers l’introduction aux nouvelles technologies de l’information et de la communication et la promotion de l’usage des outils financiers digitaux (Orange Money), est le principal objectif assigné à cette formation d’une durée d’un mois.


De gauche à droite: Le Directeur de l'Alliance Française de Bangui, le Représentant de l'UNFPA, Le Directeur Général Orange Centrafrique

A l’occasion du lancement de cette formation, le Représentant de l’UNFPA en Centrafrique, Dr Koudaogo OUEDRAOGO, a échangé avec les bénéficiaires sur la nécessité d’acquérir des connaissances sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication(NTIC), qui est l’un des leviers du développement économique à l’ère du numérique.

« De nos jours, ne pas posséder le digital et être connecté au reste du monde c’est être en marge de la mondialisation. Malheureusement, les femmes font partie de ceux qui ne s’approprient pas ces nouveaux outils alors que ce sont-elles qui sont les plus concernés par la facture numérique » a-t-il affirmé.

La société de téléphonie Mobile Orange-Centrafrique qui s’est associée à UNFPA et ONU-Femmes, a offert, un Smartphone, une carte SIM Orange et du crédit internet pour toute la durée de la formation à chaque bénéficiaire. C’est un moyen de renforcement du dispositif d’accompagnement et d’autonomisation de ces femmes et filles précise Régis Dolière, Directeur Général d’Orange Centrafrique.


Les bénéficiaires de la formation

Lesli Toloye, l’une des bénéficiaires de cette formation s’est dit très satisfaite « Je remercie l’UNFPA qui a initié cette formation pour nous. De nos jours, la technologie avance à grand pas, alors pour être sur le même pied d’égalité avec les autres femmes, il faut savoir utiliser l’ordinateur et un Smartphone. J’ai parfois envie de faire plein de choses mais je n’y arrive pas faute de connaissances en informatique. Avec les connaissances que j’acquerrai et à l’aide de mon smartphone, je pourrais créer des groupes pour offrir des biens et services en ligne à mes clients. J’exhorte les femmes sans activités à intégrer des associations féminines pour pouvoir bénéficier de ces genres de formation ».

Cette formation se veut un moyen pour la promotion de l’accès des femmes et filles à l’économie numérique via l’usage d’outils financiers digitaux, la promotion d’activités génératrices de revenus, comme vecteurs de la résilience et de la consolidation de la paix dans les communautés en cette période de la pandémie à Covid-19.

Il est à noter que dans le cadre de ce projet conjoint entre l’UNFPA, ONU-Femmes, FAO et Orange Centrafrique, 500 femmes leaders seront dotées d’un Smartphones et bénéficieront d’un accompagnement dans le domaine de l’entreprenariat digital.

L’alliance Française en charge de la formation, s’est dit honorée de recevoir des stagiaires de formation en informatique et compte sur son personnel qualifié pour mener à bien cette initiative de l’UNFPA.