Vous êtes ici

La Journée internationale de la Contraception sous le signe d’un Accès accrus à l’information et aux services de Planification familiale en RCA

 

Avec un indice de fécondité de l’ordre de 6,2 enfants en moyenne par femme et une forte prévalence des grossesses précoces (45%), la République Centrafricaine a célébré pour la première fois la journée internationale de la contraception sous la thématique « Accès accrus à l’information et aux services de Planification familiale pour réduire les besoins non satisfaits ».

Ainsi durant une semaine, UNFPA en collaboration avec le Ministère de la santé et population avait organisé une série d’activités avec l’objectif de sensibiliser la population en général sur les différentes méthodes contraceptives afin de lutter contre les fausses informations qui peuvent circuler dans la communauté constituant ainsi une barrière à l’adhésion aux méthodes. Des distributions et pose gratuite des produits contraceptifs avaient permis aux femmes et filles d’avoir accès gratuitement à la planification familiale. Ce qui permettra de booster la prévalence contraceptive qui est de 17% (selon le Rapport sur l’état de la population mondiale 2020).


Leaders communautaires de la ville de Bimbo en train d'être sensibilisés sur les avantages de la PF

Sensibilisation des leaders communautaires, les personnes handicapées et les sourds-muets sur la planification familiale

Entre le 06 et le 09 Octobre, 150 femmes et hommes leaders communautaires avaient été sensibilisés sur les avantages de la planification familiale. Ces derniers vont servir des relais communautaires afin de partager des informations avec leurs pairs au niveau de leurs quartiers respectifs à Bangui, Bimbo et Bégoua.

Durant cette séance, des questions sur les différents problèmes de la santé de la reproduction ainsi que les gaps de communication entre les générations et les différents aspects des méthodes contraceptives ont été abordés et traités par les sages-femmes et les gynécologues.

Avec l’objectif de ne laisser personne pour compte, l’association des sages-femmes de Centrafrique en collaboration avec l’UNFPA avait organisé une session de sensibilisation avec 100 personnes handicapées et sourds-muets sur les différentes méthodes contraceptives. Ainsi, durant la session, les sages-femmes avaient pu partager avec eux la liste des différents points de prestations retenus pour la distribution gratuite des différentes méthodes contraceptives.

Du côté des participants, ils etaient plus revenus sur les problèmes d’accès aux services ainsi que sur la disponibilité d’informations fiables sur la planification familiale.


Caravane de sensibilisation et d'information sur la PFet les différents lieux de prestations qui offrent les services PF dans la ville de Bangui, Bimbo et Begoua.

Campagne de consultation et distribution gratuite des méthodes contraceptives

La date du 09 Octobre 2020 était réservée à la consultation, la distribution et pose gratuites des méthodes contraceptives à la population de la ville de Bangui, Bimbo et Bégoua par des équipes mobilisées sur les dix points de prestations retenus.

L’objectif de cette activité etait de permettre aux bénéficiaires (femmes, jeunes filles) de recevoir des informations sur les différentes méthodes contraceptives, de se faire consulter, de faire un choix éclairé suivi d’administration de la méthode choisie.

Le Représentant de l’UNFPA, Dr Koudaogo Ouédraogo s’etait rendu au niveau du Centre de santé de Ouango et de Mboko Landja pour faire le lancement officiel de la campagne. Dans son discours, il avait assuré aux femmes que ceci n’etait pas la seule fois qu’une telle activité aura lieu et que les bébés qu’elles ont dans leurs mains vont aussi avoir possibilité un jour d’accéder à la contraception sans limite et sans contrainte et les a encouragées à poser autant des questions que possible.

Ainsi, des milliers des femmes et jeunes filles ont pu recevoir gratuitement les implants, les injectables, les pilules et les condoms durant la campagne.


Les femmes de la préfecture de Mboko Landja venues pour consultation et la distribution gratuite des méthodes contraceptives

Témoignage d’un bénéficiaire

Madame Rose a trente ans et a déjà 7 enfants. Elle a entendu l’appel de l’UNFPA de la consultation et la distribution gratuite des méthodes contraceptives au cours de la caravane de sensibilisation qui avait eu la veille au niveau des 07 arrondissements et également par les crieurs qui ont sillonné son quartier. En choisissant de se faire poser l’implant (Jadelle®), elle souhaite ne plus tomber enceinte afin de mieux s’occuper des enfants.

Elle a également promis de faire une sensibilisation auprès des autres femmes qui ont peur d’adhérer aux méthodes contraceptives à cause des fausses informations de vraiment s’approcher des centres de santé pour recevoir des informations fiables.