Vous êtes ici

UNFPA apporte un soutien technique et financier à la Centrafrique pour le projet du 4e recensement général de la population et de l’habitation.

Le Ministère de l’économie, du plan et de la coopération, appuyé par le Fond des Nations Unies pour la population a organisé un atelier de deux jours (du 21-22 avril 2021) dans la salle de conférence du complexe scolaire Galaxy, pour examiner et finaliser le projet du quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH-4).

L’objectif de cet atelier etait de procéder à l’examen technique du document du projet (ProDoc) pour la réalisation du quatrième Recensement Général de la Population. 

« Le Recensement Général de la Population est la mère de toutes les enquêtes. C’est une opération couteuse mais capitale et utile pour tous ; aussi bien dans le domaine politique, économique et social. Elle sert à planifier les activités à menées pour atteindre les populations cibles et vise le développement de toute politique. Comme dise les anglophones, si vous ne planifiez pas, c’est que vous planifiez votre échec. C’est là toute l’importance du recensement » a affirmé Dr Kouadaogo OUEDRAOGO, le Représentant de l’UNFPA en Centrafrique, à l’ouverture des travaux de cet atelier.

Le Gouvernement Centrafricain, à travers son Institut de la Statistique (ICASSES) a déjà réalisé trois recensements généraux de la population (RGP), respectivement en 1975, 1988 et le dernier en 2003. Le quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH-4) prévu en 2013 pour respecter la période décennale, n’avait pas eu lieu à cause de la crise militaro-politique survenue en mars 2013 ; celle-ci a rendu impossible son organisation.

Au moment où la cartographie nouveau type a commencé et que l’on s’attend à un document de projet qui intègre toutes les étapes du RGPH, cet atelier vient à point nommé pour examiner et finaliser le document de projet RGPH-4 qui servira de cadre pour le suivi des efforts qui seront faits en la matière.

« Le recensement général de la population est une grande enquête décennale réalisée dans chaque pays. C’est une opération capitale qui permet de quantifier la population selon certains critères comme l’âge, le sexe et l’activité des individus. Il permettra d’orienter toutes les activités du Gouvernement tant dans le domaine politique, économique que social » a précisé le Directeur de l’ICASSES, Monsieur Bienvenue ALI.

« La population attend impatiemment les résultats de ce recensement. L’expertise des consultants nationaux et internationaux qui prennent part à cet atelier, nous permettra d’avoir un document de taille qui répond aux normes internationales en matière de recensement » a-t-il poursuivi, avant de conclure que c’est « grâce à l’appui technique et financier de l’UNFPA que cet atelier a été rendu possible ».

En plus de l’importance capitale du RGPH, en tant qu’opération majeure et systématique qui donnera les données fiables et qui produira l’échantillon maitre de qui partiront toutes les autres enquêtes subséquentes, l’examen technique et la finalisation prochaine du document de projet RGPH-4, permettront d’organiser dans les jours à venir, une table ronde des bailleurs de fonds.