Vous êtes ici

UNFPA :REPONSE HUMANITAIRE EN PROVINCE SUITE A LA CRISE

Suite à la crise militaro-politique de mars 2013 qui a entraîné la perturbation de la mise en œuvre des différents programmes, les agences des Nations Unies en Centrafrique (PNUD, UNICEF, UNFPA, OMS, UNHCR, FAO, BINUCA et OCHA) ont organisé une mission conjointe du 17 au 21 juin 2013.

La mission avait pour objectif de faire l'état des besoins humanitaires et préparer la réponse dans 08 localités visitées a savoir : Damara, Fere, Galafondo, Sibut, Pissa, Mbaiki, Boali et Bossambele.

Au cours de cette mission, le Bureau du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en Centrafrique a relevé une cessation de l'offre des services dans les formations sanitaires pendant les mois d'avril et mai 2013, avec pour conséquence l'augmentation des décès maternels dont 07 cas ont été enregistrés. Le pillage systématique du plateau technique, notamment dans les maternités et blocs-opératoires, l'exacerbation des violences sexuelles et l'absence de leur prise en charge médicale et psycho-sociale : 40 cas seraient dans les localités suscitées rapportés pour la période mars-juin 
2013.

En attendant le retour à une situation normale, UNFPA dans le cadre du Dispositif Minimum d'Urgence (DMU) et sur financement du Humanitarian Fragile Context Branch (HFCB) a fourni à chacune des formations sanitaires de niveau de référence à Damara et Sibut, des médicaments, matériels à usage unique et instruments réutilisables pour la prise en charge de 75 césariennes et 30 autres complications obstétricales.

Afin d'encourager les femmes enceintes à recourir à l'assistance ou à se faire suivre dans les 48 heures après l'accouchement par un personnel qualifié de santé, des kits de dignité (Pagnes, serviettes, savons, sceaux en plastique, lait corporel, slips, pâtes dentifrices) ont été remis à la maternité de Mbaïki. Ces kits sont destinés à couvrir les besoins de 50 femmes vulnérables, notamment les femmes déplacées internes vivant dans les plantations.

A Bossembele, pour assister les femmes déplacées dans les plantations, UNFPA à procéder à la remise de 200 kits individuels d'accouchements pouvant permettre des accouchements dans les meilleures conditions même en brousse ainsi que 36,000 condoms masculins; 3,000 condoms féminins dans le cadre de la prévention du VIH-SIDA et des IST et 50 kits de dignité pour les femmes et jeunes filles vulnérables déplacées internes.