Vous êtes ici

Consultant (e) National (e) pour L'élaboration de Guide de Procédure Judiciaire et de Recueil de Textes Juridiques

PUBLICATION AVIS DE VACANCE DE POSTE N°003/2019

 

Titre du poste           : Consultant (e) National (e) pour l’Elaboration de Guide de Procédure Judiciaire et de Recueil de Textes    Juridiques

Type post                             : Contrat Individuel (IC)

Lieu d’affectation                : Bureau UNFPA Bangui, avec des possibilités de missions à l’intérieur du pays.

Durée initiale du contrat    : 01 mois

 

  1. Responsabilité

Sous l’autorité directe du Représentant Adjoint d’UNFPA et la supervision du Directeur Général de la Promotion du Genre du Ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, la mission principale de le/la consultant(e) est de procéder à la mise à disposition d’un guide contenant l’essentiel des directives, des actes à poser dans le traitement des dossiers de violences faites aux femmes et aux jeunes filles au niveau des unités de police judiciaire, des parquets de la république, des cabinets d’instruction et des autres institutions judiciaires ainsi qu’un recueil des textes juridiques nationaux et internationaux en la matière. Le/la Consultant(e) aura plus spécifiquement  principales attributions :

  • Le/la consultant(e) devra proposer une note méthodologique détaillée incluant le chronogramme des activités à réaliser dans le cadre de son mandat,
  • Relever toutes les étapes, les règles utiles et les structures chargées du traitement judiciaire des cas de VGB ;
  • Enumérer les principes directeurs relatifs aux investigations préliminaires,
  • Définir les mécanismes de protection des survivant(e)s, des témoins et les autres référencements possibles ;
  • Recenser et répertorier dans un recueil les instruments juridiques internationaux, régionaux, sous régionaux et nationaux sur les VBG ;
  1. Qualifications et expériences requises :
  • Avoir un niveau d’étude de Master 2 minium en sciences juridiques ou sociales et justifier d’au moins 5 ans d’expérience dans le domaine de la pratique judiciaire 
  • Avoir une bonne connaissance sur les VBG et les textes de lois y relatifs ;
  • Avoir une expérience dans l’application des instruments juridiques nationaux en matière de protection de la femme contre les violences  dans la chaine pénale ;
  • Justifier d’une expérience dans les procédures judiciaires liées aux violences sexuelles et violences basées sur le genre ;
  • Avoir une très bonne connaissance du contexte sociopolitique et du système législatif et judiciaire de la RCA ;
  • Avoir une excellente maitrise du français et une connaissance pratique de l’anglais ;
  • Avoir une maîtrise des logiciels courants : Word, PowerPoint
  • Une expérience de travail avec UNFPA constitue un atout
  1. Composition du dossier :
  • Une lettre de motivation signée par le candidat et adressée au Représentant de l’UNFPA ; Un curriculum vitae actualisé et signé sous Le Formulaire P11 des Nations Unies des Nations Unies dûment rempli, incluant la liste de trois personnes de référence avec leurs adresses/contacts complets. Le formulaire est disponible à la Représentation de l'UNFPA en RCA, sise à l’avenue Gamal Abdel Nasser.
  • Une photocopie certifiée des diplômes et des attestations de travail.
  1. Délai de dépôt des dossiers de candidature :

Les dossiers sous pli fermés, devront être déposés au plus tard le 07 JUIN 2019 à 14h00 au Bureau de l’UNFPA de Bangui, sis Avenue Gamal Abdel Nasser. L’enveloppe doit porter la mention : « Consultant (e) National (e) pour l’Elaboration de guide de procédure judiciaire et de recueil de textes juridiques, N°003/2019 ; ou par mail aux adresses suivantes : ganmon@unfpa.org avec copie à vlako@unfpa.org

  1. Autres :

Les Termes de références détaillées peuvent être obtenus sur demande à la réception de Notre agence, à la Direction Générale de la Promotion du Genre ou sur le site web : http///car.unfpa.org. L’UNFPA se réserve le droit de ne prendre contact qu’avec les candidats présélectionnés et de ne pas donner suite à cet avis de vacance ; aucun dossier de candidature déposé ne sera ni consulté ni repris.

L’UNFPA ne demande ni ne vérifie le statut sérologique à VIH/SIDA des candidats.

 

Fait à Bangui, le

 

 

Le Représentant de l’UNFPA